Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2014

Les candidats de République et Socialisme aux élections européennes s'expriment

MICHEL JALLAMION.jpgMichel Jallamion

Secrétaire National de République et Socialisme, candidat en Ile de France sur la liste conduite par Patrick le Hyaric

Lutter pour l’égalité, c’est vouloir le progrès social, une juste répartition des richesses, l’implication citoyenne, les services publics, la laïcité. Pour cela il faut œuvrer à la convergence de l’ensemble de la gauche et du mouvement social. Il faut s’opposer, ensemble, aux politiques d’austérité menées en France comme en Europe.  Il faut faire cesser le mépris des salariés, du peuple, à qui l’on impose tous les efforts au seul profit des plus fortunés.

République et Socialisme, avec le FdG, exige que la France fasse le choix d’une Europe de la coopération et de la solidarité, pas « de la concurrence libre et non faussée », d’une Europe qui privilégie l’Humain à l'Euro, la souveraineté des peuples aux multinationales !

Faites le choix d’élus qui se battent pour l’intérêt des citoyens, celui des peuples d’Europe, contre la toute-puissance de la Commission de Bruxelles, de la Banque européenne, de la Finance et du dumping social !

Le 25 mai, votez et faites voter Front de Gauche !

ALAIN BERGEOT.jpgAlain Bergeot

Militant syndical, Membre du Conseil National de République et Socialisme, candidat dans le grand Ouest sur la liste conduite par Myriam Martin


« Il y a des riches et des pauvres »

Et les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres !

Ainsi les exploiteurs et les exploités n’ont pas disparu.
Quel est donc ce mécanisme qui permet aux riches d’être plus riches et aux peuples de se serrer toujours plus la ceinture ?

C’est l’exploitation capitaliste, devenue, certes,  plus complexe, mais  la contradiction capital/travail demeure. Il faut continuer d’appeler un chat un chat : les inégalités sociales sont des inégalités de classes !

Faut-il s’adapter au  monde tel qu’il est et renoncer ? Évidemment non !

Nous avons fait le choix de ne pas nous résigner à l’absurdité de ce système qui fait que maintenant les jeunes vivent moins bien que leurs parents, et agissons pour une société progressiste qui partage les richesses créées.

Citoyens-nes, ENSEMBLE, avec nos différences, emparez vous des élections européennes pour convaincre, rassembler et faire agir, pour la construction d’une Europe :

  • Sociale, outil de solidarités et de coopérations pour garantir la paix et la stabilité pour tous les peuples, la crise Ukrainienne témoigne de ce déficit.
  • Démocratique et citoyenne, respectueuse du vote des électeurs. 55% des électeurs s’étaient prononcés contre le TCE en mai 2005.
  • Souveraine et indépendante, opposée aux négociations sur l’accord de libre-échange USA/UE, qui vise à supprimer les règles et les normes.

 

 

 

Logo R&S-FdG Grand avec FdG.jpg

 

 

 

Front de Gauche européennes fond blanc.png

Les commentaires sont fermés.