Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2014

Faire revivre l'espoir à gauche en s'appuyant sur l'héritage de Jean Jaurès

Jaurès 2.jpg

Les militants de République et Socialisme 77 se félicitent du succès de la conférence-débat organisée à Melun le vendredi 13 juin. Avec Jean-Pierre Fourré, ancien député de Seine et Marne, auteur d’un petit ouvrage sur Jaurès et membre de la direction nationale de République et socialisme, nous avons tenté de faire revivre, le temps d’une soirée, la pensée et l’action du tribun, tout en les inscrivant dans l'actualité du moment politique que nous vivons. Assassiné il y a cent ans, le leader socialiste doit demeurer une référence pour la gauche française.

Promoteur d’une synthèse originale entre marxisme et République, alliant le souffle émancipateur de la grande Révolution française aux combats de la classe ouvrière en lutte pour sa libération économique, sociale et culturelle, analyser et actualiser la pensée de Jaurès permet, à notre sens, de refonder une gauche digne de ce nom. Après les renoncements du gouvernement devant le MEDEF, la finance et les institutions de Bruxelles il est urgent d’ouvrir des perspectives alternatives à notre camp. Au-delà des aspects historiques et des conflits d’héritages autour du député de Carmaux le débat avec l’assistance, composée de militants politiques et de citoyens ayant le cœur à gauche, a permis de puiser dans le corpus jaurésien des éléments d’unité et d’espoir.

Au terme de la soirée une évidence s’est imposée à tous : il est urgent de redécouvrir Jaurès, ses combats, ses textes et sa riche philosophie, dont l'actualité aujourd'hui est d'autant plus forte qu'ils sont de plus en plus oubliés, même en cette année de célébration de sa mémoire. Cela est d’autant plus nécessaire que République et Socialisme (membre du Front de gauche) inscrit son sillage dans celui de l'artisan de l'unité socialiste en remettant au cœur de la gauche les axes susceptibles de tourner la page de l’austérité : la construction d’une VIème République sociale et laïque, le soutien aux luttes sociales, le partage des richesses en faveur de ceux qui travaillent et la rupture avec une Europe libérale qui broie les souverainetés populaires.

Les militants de République et Socialisme 77 poursuivront inlassablement leur action en gardant à l’esprit une célèbre formule jaurésienne : « l’histoire enseigne la lenteur des grandes tâches mais elle justifie l’invincible espoir ».

Julien GUERIN

Les commentaires sont fermés.