Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2015

Victoire de SYRIZA en Grèce : la lutte contre l'austérité prend une dimension nouvelle

SYRIZA.pngNous saluons la victoire de SYRIZA en Grèce lors des élections législatives. Après cinq années d'échecs de la politique d'austérité menée par les socio-démocrates et la droite, qui ont plongé les Grecs dans les affres de la pauvreté et du chômage, qui ont détruit des pans entiers des services publics, qui ont poussé à vendre à vil prix les infrastructures publiques à des intérêts privés, sans pour autant accomplir aucun de leurs objectifs proclamés, cette victoire électorale est une bouffée d'air frais pour le peuple grec, qui sort enfin la tête de l'eau et peut recommencer à espérer.

Mais les enjeux de cette victoire dépassent les frontières de la Grèce. Avec la victoire de SYRIZA, pour la première fois, la gauche radicale parvient au gouvernement dans un état européen. Si la tâche à accomplir est immense et les obstacles nombreux, elle inaugure cependant une nouvelle séquence de la vie politique sur le continent européen. Déjà, les regards nombreux se tournent vers l'Espagne, où Podemos et Izquierda Unida pourraient créer la surprise, vers le Portugal, vers l'Irlande, ou encore vers... la France.

Partout en Europe, la lutte que mène la gauche qui n'a pas honte de son identité et a le courage de ses convictions contre les politiques d'austérité et leur cortège de détresse sociale vient de prendre une nouvelle dimension. La victoire de SYRIZA rend le changement possible dans tout le reste de l'Union Européenne.

 

En France, la gauche l'a emporté en 2012, et si le chemin emprunté depuis lors par le gouvernement va à l'encontre de la volonté de la grande majorité des électeurs qui l'ont mise aux responsabilités, une majorité conforme aux aspirations populaires est toujours possible. Plutôt que de s'enferrer dans une logique de capitulation devant le patronat et l'orthodoxie budgétaire et économique, en maintenant une ligne politique qui contredit un à un tous les combats de la gauche, ce qui lui vaut une animosité croissante dans ses propres rangs dont le phénomène des "frondeurs" du Parti Socialiste et le départ d'Europe Écologie Les Verts du gouvernement sont la manifestation, proprement inédite dans notre histoire, le président de la République et son gouvernement peuvent s'appuyer sur la majorité de gauche élue le 17 juin 2012, avec et y compris les députés du Front de Gauche, pour mener une politique répondant aux besoins des Françaises et Français.

Que la volonté s'en manifeste à la tête de l'état ou non, les rapprochements en vue de former une majorité de gauche pour mener une politique de gauche ont lieu. Ils trouvent dans la lutte contre l'austérité leur terreau. SYRIZA fait la démonstration que cette volonté peut et doit servir d'aiguillon à une politique de gauche digne de ce nom. Ses soutiens en France, qui se retrouvent dans toutes les familles politiques de la gauche, l'ont compris.

 

L'alternative à gauche ne saurait cependant se limiter à un rapprochement partidaire et parlementaire, si fondé soit-il. C'est d'abord et avant tout des citoyens qui se sentent une conscience de gauche qu'elle s'élaborera. L'initiative des Chantiers d'Espoir va dans le bon sens, mais il faut également une mobilisation dans les luttes contre l'austérité.

À cet égard, la grande bataille du moment est celle contre le projet de loi Macron. Des convergences impensables il y a seulement un an ont déjà lieu en ce moment-même sur le sujet. La lutte contre ce projet destructeur et mortifère est aujourd'hui fondamentale ! Il s'agit de contrer la pointe avancée du libéralisme et des reculs sociaux au nom d'une "efficacité économique" jamais démontrée.

En prenant part demain lundi 26 janvier à la manifestation initiée par l'inter-syndicale CGT-FO-FSU-Solidaires, nous fournirons la démonstration que l'unité de la gauche peut se faire sur la base de la lutte contre l'austérité et pour le progrès humain et social.

Manif loi Macron.png

Tous dans la rue demain !

 

Alexis Martinez,

République et Socialisme 77

Les commentaires sont fermés.