Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2015

Départementales : assemblée citoyenne le 4 février à Melun pour la campagne des candidats PCF-EELV-PG-R&S

Notre camarade Julien Guérin est candidat suppléant sur le canton de Melun, aux côtés de Bénédicte Monville-De Cecco (EELV), Yves Rémi (PCF) et Farida Atigui (FdG). Une candidature commune du Front de Gauche et d'Europe Écologie - Les Verts pour porter une alternative populaire et écologiste, à l'écoute des citoyens, engagée pour l'égalité, la justice sociale et la démocratie.

Dans cette perspective, les citoyens du canton de Melun sont invités à une assemblée citoyenne mercredi 4 février à 20h, au Studio des conférences de l'Espace Saint-Jean, à Melun.

 

Départementales Melun.png

 

République et Socialisme 77 appelle les citoyens du canton de Melun à se rendre en nombre à cette assemblée citoyenne et à soutenir cette candidature porteuse d'espoir et de changement !

 

Le tract complet.

27/01/2015

Victoire de SYRIZA en Grèce

 SYRIZA R&S.pngCommuniqué de République et Socialisme.

 

République et Socialisme  salue  la victoire de SYRIZA en Grèce lors des élections législatives.

La politique d'austérité menée pendant cinq  ans sous contrôle de la troïka (Commission européenne, FMI, BCE) a plongé les Grecs dans les affres de la pauvreté et du chômage, elle a détruit des pans entiers des services publics ce, avec des conséquences sociales et humaines insupportables. Droit au logement, au travail, aux soins, à la sécurité sociale : autant de droits fondamentaux qui ont été sacrifiés sur l'autel de l’austérité.

Avec  la victoire de Syriza le peuple grec peut reprendre espoir il participe par la  même à redonner  confiance à tous ceux qui souhaitent un changement profonds des orientations politiques au  niveau européen. Dans ce sens les enjeux de cette victoire dépassent les frontières de la Grèce.

Toutefois la tâche à accomplir est immense et les obstacles nombreux, cela inaugure cependant une nouvelle séquence de la vie politique sur le continent européen. Partout en Europe, la lutte que mène la gauche qui n'a pas honte de son identité et a le courage de ses convictions contre les politiques d'austérité et leur cortège de détresse sociale vient de prendre une nouvelle dimension. La victoire de Syriza rend le changement possible !

 

République et Socialisme adresse un salut fraternel à tous les militants et militantes de Syriza pour leur courageuse et digne campagne. Les diatribes alarmiste de la droite  Grecque ainsi  que  la  campagne  de  peur menée  par  tous  les  tenants  du  libéralisme  en  Europe n’ont pas empêcher un sursaut salutaire et démocratique du peuple Grec.

Comme nous l'avons fait pendant la campagne, nous continuerons à soutenir Syriza et le nouveau gouvernement grec dans ses combats pour le respect et la dignité du peuple grec et contre les politiques libérales de soutien aux marchés spéculatifs mondialisés.

Nous souhaitons bon vent au futur gouvernement afin que le peuple retrouve un peu de prospérité et invite la commission de Bruxelles et en premier lieu le gouvernement Français à soutenir les changements voulus par le peuple Grec, ce qui implique nécessairement renégociation de la dette grecque et au delà du cas grec une redéfinition des politiques européennes de régulation dans un contexte de déflation et d'absence de croissance.

25/01/2015

Victoire de SYRIZA en Grèce : la lutte contre l'austérité prend une dimension nouvelle

SYRIZA.pngNous saluons la victoire de SYRIZA en Grèce lors des élections législatives. Après cinq années d'échecs de la politique d'austérité menée par les socio-démocrates et la droite, qui ont plongé les Grecs dans les affres de la pauvreté et du chômage, qui ont détruit des pans entiers des services publics, qui ont poussé à vendre à vil prix les infrastructures publiques à des intérêts privés, sans pour autant accomplir aucun de leurs objectifs proclamés, cette victoire électorale est une bouffée d'air frais pour le peuple grec, qui sort enfin la tête de l'eau et peut recommencer à espérer.

Mais les enjeux de cette victoire dépassent les frontières de la Grèce. Avec la victoire de SYRIZA, pour la première fois, la gauche radicale parvient au gouvernement dans un état européen. Si la tâche à accomplir est immense et les obstacles nombreux, elle inaugure cependant une nouvelle séquence de la vie politique sur le continent européen. Déjà, les regards nombreux se tournent vers l'Espagne, où Podemos et Izquierda Unida pourraient créer la surprise, vers le Portugal, vers l'Irlande, ou encore vers... la France.

Partout en Europe, la lutte que mène la gauche qui n'a pas honte de son identité et a le courage de ses convictions contre les politiques d'austérité et leur cortège de détresse sociale vient de prendre une nouvelle dimension. La victoire de SYRIZA rend le changement possible dans tout le reste de l'Union Européenne.

 

En France, la gauche l'a emporté en 2012, et si le chemin emprunté depuis lors par le gouvernement va à l'encontre de la volonté de la grande majorité des électeurs qui l'ont mise aux responsabilités, une majorité conforme aux aspirations populaires est toujours possible. Plutôt que de s'enferrer dans une logique de capitulation devant le patronat et l'orthodoxie budgétaire et économique, en maintenant une ligne politique qui contredit un à un tous les combats de la gauche, ce qui lui vaut une animosité croissante dans ses propres rangs dont le phénomène des "frondeurs" du Parti Socialiste et le départ d'Europe Écologie Les Verts du gouvernement sont la manifestation, proprement inédite dans notre histoire, le président de la République et son gouvernement peuvent s'appuyer sur la majorité de gauche élue le 17 juin 2012, avec et y compris les députés du Front de Gauche, pour mener une politique répondant aux besoins des Françaises et Français.

Que la volonté s'en manifeste à la tête de l'état ou non, les rapprochements en vue de former une majorité de gauche pour mener une politique de gauche ont lieu. Ils trouvent dans la lutte contre l'austérité leur terreau. SYRIZA fait la démonstration que cette volonté peut et doit servir d'aiguillon à une politique de gauche digne de ce nom. Ses soutiens en France, qui se retrouvent dans toutes les familles politiques de la gauche, l'ont compris.

 

L'alternative à gauche ne saurait cependant se limiter à un rapprochement partidaire et parlementaire, si fondé soit-il. C'est d'abord et avant tout des citoyens qui se sentent une conscience de gauche qu'elle s'élaborera. L'initiative des Chantiers d'Espoir va dans le bon sens, mais il faut également une mobilisation dans les luttes contre l'austérité.

À cet égard, la grande bataille du moment est celle contre le projet de loi Macron. Des convergences impensables il y a seulement un an ont déjà lieu en ce moment-même sur le sujet. La lutte contre ce projet destructeur et mortifère est aujourd'hui fondamentale ! Il s'agit de contrer la pointe avancée du libéralisme et des reculs sociaux au nom d'une "efficacité économique" jamais démontrée.

En prenant part demain lundi 26 janvier à la manifestation initiée par l'inter-syndicale CGT-FO-FSU-Solidaires, nous fournirons la démonstration que l'unité de la gauche peut se faire sur la base de la lutte contre l'austérité et pour le progrès humain et social.

Manif loi Macron.png

Tous dans la rue demain !

 

Alexis Martinez,

République et Socialisme 77

18/01/2015

Projet Macron : un véritable Scud contre le monde du travail

Communiqué de République et Socialisme

 

 

Paris le 16 Janvier 2015

 

 

Après la suppression des élections prud’homales, la réforme de l'inspection du travail, celle des CHSCT et la loi sur l'emploi, le gouvernement s'emploie à continuer la suppression pure et simple des éléments de justice sociale en France. Toutes ces réformes, dictées par le Conseil Européen, où la  droite et la social- démocratie sont complices, sont concoctées par d’innombrables lobbys, au premier chef desquels, en France, le MEDEF.

Le projet de loi dite Macron provoque une aggravation du travail du dimanche et du travail de nuit. Il propose de passer de cinq à douze dimanches travaillés dans le commerce de détail - c’est-à-dire un par mois - et  transforme la notion de travail de nuit en travail nocturne, permettant aux commerces de vente au détail de faire travailler les salariés sur la base d'un « volontariat »  bien illusoire dès obtention par l’employeur d’un accord collectif de vingt-et-une heure à minuit, ce dans les nouvelles zones touristiques internationales.

 

Ce projet Macron remet, de plus, en cause l’examen par l’administration des licenciements économiques de moins de dix salariés dans les entreprises qui en comptent plus de cinquante. Cela va entraîner des vagues de petits licenciements collectifs et successifs pour permettre aux patrons d’éviter l’intervention de l’administration du travail.

 

La loi Macron prévoit aussi de diminuer le pouvoir de sanction de l’inspection du travail puisqu’en cas de manquement commis par un employeur sur plusieurs obligations légales cruciales (détachement, salaire minimum, durée de travail, conditions insalubres), ce sont les directions régionales des entreprises de la concurrence et de la consommation (DIRECTE) qui ordonneront la cessation de l’activité sur laquelle le manquement sera constaté.

 

Ce projet de loi organise une dépossession complète du parlement avec pas moins de 19 ordonnances prévues.

 

C’est une loi de déréglementation et de privatisation tous azimuts. C’est une loi anti-écologique. C’est une loi qui méprise le Parlement. Elle ne peut qu’approfondir la crise et accroître le chômage.

 

République et socialisme appelle à se joindre à la manifestation CGT, FO, FSU, Solidaires, qui aura lieu le lundi 26 janvier 2015, jour du début de son examen par l'Assemblée Nationale, ainsi qu'à toutes les initiatives contre la loi Macron, et appelle les députés et sénateurs à rejeter ce projet de loi à la fois socialement injuste et inefficace pour relancer la croissance et l'emploi.

 

Contact presse : Jean-Pierre Fourré 0633879842

Contact : webmaster@republiqueetsocialisme.fr

www.facebook.com/republique.socialisme

https://twitter.com/republicetsocia

République et Socialisme 44bis rue Philippe de Girard 75018 Paris

14/01/2015

Meeting de solidarié avec le peuple grec - 19 janvier à 19h30 au Gymnase Japy à Paris

SYRISA.gif

 

 

Le tract d'appel complet en .pdf.

10/01/2015

Le Front de Gauche appelle aux manifestations citoyennes de ce week-end

Communiqué de 5 organisations du FRONT DE GAUCHE (PCF, PG, Ensemble, GU, R&S)

Le Front de Gauche appelle aux manifestations citoyennes de ce week-end.

La douleur face au meurtre politique de nos amis de Charlie Hebdo et des policiers qui les protégeaient reste immense. Nous sommes dans le temps du deuil mais nous espérons que leurs assassins seront vite rattrapés et jugés.

Mercredi nous étions aux rassemblements spontanément organisés. Le FDG appelle naturellement aux marches citoyennes de ce week-end dont celle de Paris entre République et Nation.

Nous manifesterons en hommage à l’équipe de Charlie Hebdo, en solidarité avec leurs proches, leurs collègues et leurs amis. Nous manifesterons au nom de la liberté d’expression et des valeurs défendues par l’équipe de Charlie Hebdo car ce n’est pas n’importe quel journal qui a été attaqué. C’est un journal qui, fondamentalement, s’oppose à l’ordre établi avec une arme, l’humour et la dérision. C’est pourquoi nous manifesterons en refus de tous les racismes, pour l’égalité contre les discriminations, pour une laïcité émancipatrice et la liberté de conscience.

Cette marche est une réplique républicaine contre l’obscurantisme et les intégrismes religieux d’où qu’ils viennent. Le Front de gauche condamne toutes les tentatives d’assimiler les musulmans vivant en France à ces actes terroristes. Les forces qui prônent l’exclusion et la xénophobie n’y ont donc pas leur place à commencer par le FN. Ce serait insulter la mémoire de nos amis.

Nous sommes Charlie et nous le resterons.