Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2015

Déclaration de République et Socialisme suite aux élections départementales

 

Paris le 23 Mars 2015

 

 

Élections départementales, déclaration de République et Socialisme

 

 

 

 

Les élections départementales ont été marquées par une forte abstention. Le Front national et la droite progressent. La gauche marque un fléchissement notamment dû au recul du Parti socialiste.

 

Ces élections sont avant tout un désaveu pour la politique d’austérité menée par le gouvernement, contre tous les combats de la gauche, privilégiant la finance au peuple, désastreuse sur le plan économique comme social, et destructrice de nos services publics, et de nos solidarités. Au lieu de stopper la casse des acquis sociaux, le gouvernement l'accélère. Il n'est dès lors pas étonnant qu’une très grande partie de l’électorat de gauche ne se reconnaisse pas dans la politique menée nationalement.

 

Pour réduire la portée de ce rejet dans l'électorat populaire et l'exigence d'une alternative à gauche, le ministère de intérieur s'est livré à un véritable tripatouillage des étiquettes.

 

Ainsi ont été classées en «divers gauche» des candidatures FDG/EELV et FDG/Citoyens. Loin des chiffres annoncés par le ministère (6%) la totalisation des candidatures soutenues par le Front de gauche s'élève à 9,4% des voix sur la métropole.

 

Les électeurs et électrices ont malgré tout montré par leur vote leur attachement au rôle que jouent les départements dans la gestion quotidienne des collèges, du transport, des services sociaux.

 

Face à un Front national qui surfe sur les angoisses et les peurs, qui développe des thématiques xénophobes et qui se focalise sur la recherche de boucs émissaires, face à une droite qui flirte avec les mêmes idées et prône encore plus d’austérité, la construction d’une alternative politique démocratique et porteuse de progrès social est plus que jamais à l’ordre du jour.

 

Au second tour, l’urgence est de barrer la route au Front National et à la droite. Nous savons que la gestion par l'union de la gauche pour mener une véritable politique de gauche est le seul moyen de redresser durablement notre pays et réorienter vers les partis de la gauche républicaine les jeunes et les salariés, ouvriers et employés.

 

Afin de ne pas subir encore plus de régressions sociales dans les départements, République et Socialisme appelle à voter pour que les élus portant des idées de gauche soient les plus nombreux possible et permettent l'élection de majorités progressistes. 

 

 

 

Contact presse : Jean-Pierre Fourré 0633879842

Contact : webmaster@republiqueetsocialisme.fr

www.facebook.com/republique.socialisme

https://twitter.com/RepetSoc  

 

République et Socialisme 44bis rue Philippe de Girard 75018 Paris

Les commentaires sont fermés.