Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2015

Second tour des élections départementales en Seine-et-Marne : la gauche est à reconstruire sur le département !

Si le Front National n'a remporté aucune majorité départementale, les résultats du second tour des élections départementales ont confirmé et amplifié les tendances du premier : les candidats UMP, UDI, MoDem et divers droite obtiennent près de 45% des suffrages, contre 29% pour ceux de la gauche dans son ensemble et 26% pour ceux du FN. Si ces données sont nécessairement influencées par le taux de présence au second tour de chacune des forces politiques, elles n'en sont pas moins significatives du nouveau rapport de force électoral en France depuis 2012, dans lequel la gauche dans toutes ses composantes réunit moins d'un tiers des suffrages, tandis que la droite sous toutes ses formes devient hégémonique avec plus de deux tiers d'entre eux, hégémonie marquée par une forte présence de l'extrême-droite.

Au niveau départemental en Seine-et-Marne, cette tendance nationale est largement confirmée. Si, au contraire du Var, la gauche demeure représentée au Conseil Départemental, elle est réduite à portion congrue, puisque n'ayant plus que 8 conseillers départementaux sur 46. Que ce soit à Mitry-Mory pour le binôme Front de Gauche, à Combs-la-Ville et à Pontault-Combault pour les binômes PS (sur le canton de Champs-sur-Marne, avec le retrait du binôme Front de Gauche - Europe Écologie Les Verts - Mouvement Républicain et Citoyen arrivé deuxième, le binôme PS était seul en lice au second tour), la gauche ne l'a emporté que confrontée au FN. Dans tous les cas de duel entre le PS et l'UMP-UDI, cette dernière l'a emporté.

Si la droite l'emporte largement contre le FN, les situations sont contrastées d'un canton à l'autre, et les résultats supérieurs à 40% pour le FN ne sont pas rares (8 sur 15 binômes qualifiés au second tour). Aussi bien en 2008 qu'en 2011, les candidats du FN avaient régulièrement franchi les 30% dans les cantons où ils s'étaient qualifiés, mais ces élections ont marqué pour lui le franchissement d'un nouveau pallier.

Après le retrait des binômes FdG-EELV-MRC sur le canton de Champs-sur-Marne et PS-FdG sur celui de Nangis, le Front de Gauche n'avait plus au second tour de candidats que sur le canton de Mitry-Mory. Le binôme Front de Gauche, largement devancé au premier tour, réalise au second contre celui du FN un résultat comparable à celui enregistré au second tour par les élus PCF et divers gauche (puis PG) des anciens cantons de Mitry-Mory et Dammartin-en-Goele (que le nouveau canton de Mitry-Mory recouvre à peu près), alors qu'ils étaient confrontés en 2008 à l'UMP.

 

Malgré un bilan honorable, la majorité sortante de gauche a été totalement balayée dans les urnes, ce dès le premier tour. Au second, la gauche n'a pu l'emporter que confrontée au FN. Ce résultat amplifie celui des élections municipales de l'année dernière, et confirme le diagnostic que nous avions alors porté sur la situation : en Seine-et-Marne, la gauche est littéralement à reconstruire.

 

Résultats des seconds tours :

- canton de Champs-sur-Marne : PS 100%

- canton de Chelles : UMP-UDI 73,68% ; FN 26,32%

- canton de Claye-Souilly : UMP 59,04% ; FN 40,96%

- canton de Combs-la-Ville : PS 60,74% ; FN 39,26%

- canton de Coulommiers : UMP-UDI 56,22% ; FN 43,78%

- canton de Fontainebleau : UMP 68,49% ; FN 31,51%

- canton de Fontenay-Trésigny : UMP 60,17% ; FN 39,83%

- canton de La-Ferté-sous-Jouarre : UMP 58,13% ; FN 41,87%

- canton de Lagny-sur-Marne : UMP-UDI 68,03% ; FN 31,97%

- canton de Melun : UMP 65,44% ; FN 34,56%

- canton de Nangis : UMP 56,95% ; FN 43,05%

- canton de Nemours : UMP 57,76% ; FN 42,24%

- canton d'Ozoir-la-Ferrière : UMP 69,28% ; FN 30,72%

- canton de Pontault-Combault : PS 59,77% ; FN 40,23%

- canton de Provins : UMP 57,82% ; FN 42,18%

- canton de Saint-Fargeau-Ponthierry : UMP 53,72% ; PS 46,38%

- canton de Savigny-le-Temple : UMP-UDI 52,66% ; PS 47,34%

- canton de Meaux : UMP 72,75% ; FN 27,25%

- canton de Montereau-Fault-Yonne : UDI 64,21% ; FN 35,79%

- canton de Mitry-Mory : FdG 54,66% ; FN 45,34%

- canton de Serris : UMP 67,87% ; FN 32,13%

- canton de Torcy : UMP-UDI 50,80% ; PS 49,20%

- canton de Villeparisis : UMP 63,55% ; FN 36,45%

Les commentaires sont fermés.