Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2015

Communiqué de République et Socialisme après le 2ème tour des élections départementales

Le deuxième tour des élections départementales a confirmé le 1er tour. Malgré la bonne résistance du Front de gauche dont les candidats réussissent un score moyen de 11,5% et gagnent les trois quarts de leurs duels au second tour que ce soit face au Front national ou à la droite, la gauche dans son ensemble subit un net recul du fait de la politique austéritaire du gouvernement. La droite contrôlera la grande majorité des départements. La politique de solidarité, de cohésion sociale et générationnelle active mise en place par les majorités d'union de la gauche dans les départements -déjà mise à mal par la baisse des dotations budgétaires commencée sous Sarkozy et poursuivie par l'actuel gouvernement- subira à nouveau de rudes épreuves..

Le Front national confirme son implantation dans le paysage politique français. Sa montée est le symptôme que notre peuple ne croit plus ni en des lendemains qui chantent ni à ce  que les forces de progrès soient porteuses de véritables alternatives crédibles.

Le Front de gauche ne saurait rester à l'écart de la lourde tâche historique qui incombe à tout militant de gauche : celle de réenchanter la gauche et de la faire renouer, dans son ensemble, avec l'histoire du Mouvement ouvrier, qui, en France, est conjointe avec celle de la lutte pour la République laïque, sociale et universelle. Nous pouvons compter sur les citoyens  qui demeurent  attachés aux valeurs de la République et  dont les  mots  Liberté, Égalité et  Fraternité restent un socle immuable

Il est grand temps que la gauche, dans son ensemble, renoue avec la question sociale et les salariés.

C’est cette question, laissée en déshérence par la main mise des sociaux libéraux sur une large frange de la gauche qui a permis au FN de toucher  largement la jeunesse et le monde du travail.

Nous pouvons compter sur de nombreux militants, cadres et élus de l'ensemble de la gauche qui s'opposent avec force à la politique menée. Nous saluons fraternellement le courage et la détermination des "frondeurs" et la lucidité avec laquelle le Parti Communiste Français tisse des liens et des ponts, depuis les municipales, avec l'ensemble de la gauche.

Nous savons que le chemin est long et rude. Mais les convergences existent. Elles précèdent le politique tant au niveau syndical qu'associatif même si elles ne sont pas gagnées d'avance, même si elles demandent des efforts de chaque instant.

République et Socialisme entend prendre  toute  sa  place et participer activement aux convergences en cours tout comme l'ont exprimé, à leur manière, plusieurs dirigeants de gauche.

République et Socialisme répond donc favorablement a l’appel lancé pour la rencontre de la Gauche et se tient à la disposition de toutes les forces de gauche favorables à une telle initiative et souhaitant une forte réorientation de la politique menée.

Les commentaires sont fermés.