Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2015

Communiqué de République & Socialisme sur les attentats du 13 novembre

12219384_902067409842115_4206717715213793027_n.jpg

Paris vient d'être, une nouvelle fois, victime d'attentats barbares perpétrés par des terroristes islamistes commandités par Daesh. Nos pensées vont d'abord aux victimes et à leurs familles ; notre gratitude, aux militaires, aux policiers, aux sapeurs-pompiers de Paris, aux médecins et soignants, aux personnels des services publics qui sont intervenus et interviennent avec courage, compétence et humanité.

Après les attentats contre la liberté d'expression et les assassinats antisémites de janvier, c'est au tour de nos lieux populaires, de socialisation et de fête d'être visés. Ce sont des enfants, des jeunes, des femmes et des hommes, quelles que soient leur origine, leur condition sociale, leur religion qui ont subi cette attaque coordonnée de l'obscurantisme.

La France doit rester debout. Notre République doit rester elle-même, bras agissant de sa devise : Liberté, Égalité, Fraternité.

Au lendemain du deuil national, c'est dans le calme et la détermination que notre démocratie doit prendre les moyens de combattre le terrorisme. Il faut s'opposer à un dogme fondé sur une différenciation de sexe, de condition sociale, de religion, qui prône une guerre de civilisations. Il faut lutter, y compris judiciairement, contre les prêches islamistes qui menacent certains jeunes de nos quartiers, cibles privilégiées de ces fanatiques. Il faut que les prisons cessent de pouvoir être des lieux d'endoctrinement.

Au niveau international, nous devons assécher le financement de l'EIet soutenir avec beaucoup plus de détermination les peuples et en particulier les Kurdes à Kobané, qui luttent pour leur émancipation face à lui.

Nous devons réaffirmer, sans faiblesse, notre attachement à la liberté, à la liberté d'être et de dire, à la démocratie et à son exercice, à l'égalité, en particulier entre les Femmes et les Hommes.

Nous devons réaffirmer la France comme État de droit. Nous devons réaffirmer que notre République est celle des Droits de l'Homme, où la Laïcité fonde notre vivre ensemble.

"Le verbe RÉSISTER doit se conjuguer au présent" disait Lucie Aubrac. République et Socialisme appelle chacun d'entre nous à être dignes d'elle et de notre peuple résistant hier face à d'autres barbares.

Les commentaires sont fermés.