Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2016

Le curé de Chelles et le Front National - communiqué de presse

Melun, le 2 février 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE

Objet/ Le curé de Chelles et le Front National


Nous dénonçons la tentative d’intimidation du Front National à l’encontre de Philippe de Kergorlay, curé de Chelles.

Philippe de Kergorlay, curé de Chelles, s’est indigné dans une lettre ouverte à Valérie Pécresse de la suppression de la réduction de 75% sur le forfait solidarité transport pour les étranger-es en situation irrégulière bénéficiaires de l’Aide Médicale d’Etat (AME). Cette mesure présentée par la nouvelle majorité de droite venait en effet d’être adoptée par le Conseil Régional d’Île de France. Dans cette lettre, dont des extraits ont été publiés dans le journal Le Parisien du vendredi 29 janvier 2016, Philippe de Kergorlay dénonce une décision qui, selon lui, pénalise « les plus misérables » et revient à les priver « de toute aide alimentaire, de tout accès aux droits les plus élémentaires ».

Les positions du clerc ont visiblement déplu au Front National qui, par l’intermédiaire de sa représentante de Chelles, vient de lui adresser une lettre de rappel à l’ordre et à sa fonction, dont Le Parisien se fait l’écho dans son édition d’aujourd’hui.

Nous dénonçons avec force ce que nous considérons être une tentative d’intimidation de la part du Front National et une remise en cause brutale de la liberté d’expression.

Le Front National apparaît ici tel qu’il est, un parti censeur anti démocratique qui procède par intimidation et entend imposer son ordre sectaire à l’ensemble de notre société.


Signataires :

Europe Ecologie Les Verts 77, PCF 77, CDAFAL 77 (Conseil départemental des Associations familiales laïques), République et socialisme 77, la Ligue des Droits de l’Homme 77, le Parti de Gauche 77

Les commentaires sont fermés.