Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2016

La relaxe pour Jean François Chalot ! Communiqué du comité de défense de l'hôpital de Melun

C’est avec stupéfaction que le Comité de défense de l’hôpital de Melun a appris que Jean François Chalot, l’un de ses membres, était convoqué le jeudi 10 novembre devant le tribunal correctionnel de Melun suite à une plainte déposée par le directeur du centre hospitalier Marc Jacquet.

Qu’est-il reproché à Jean François Chalot ? D’avoir mis en relation deux faits qui se sont déroulés dans la même période : la mort d’un SDF dans sa voiture garée sur le parking de l’hôpital et l’inquiétude affichée publiquement par le directeur de l’hôpital de voir des SDF squatter des bâtiments du centre hospitalier.

Le comité de défense de l’hôpital de Melun combat depuis des années :
- contre la privatisation de la chirurgie dans la cadre de la plateforme public-privé avec la clinique Saint Jean,
- pour que l’hôpital reste un hôpital de plein exercice 100% public avec tous ses services,
- contre les fermetures de services, de lits et de postes,
- pour que les lois Bachelot et Touraine soient abrogées.

Les pouvoirs publics, les autorités de tutelle sont restées insensibles aux milliers de signatures réunies par le comité de défense.
Et aujourd’hui, l’un de ses militants est traîné devant les tribunaux pour un billet d’humeur dont les faits qu’il relate ne peuvent être contestés !

Le comité de défense assure Jean François Chalot de son soutien.
Pour le comité, il n’y a qu’une exigence conforme à la justice : la relaxe totale de notre camarade.

Melun, le 3 novembre 2016