Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2015

Meeting de solidarié avec le peuple grec - 19 janvier à 19h30 au Gymnase Japy à Paris

SYRISA.gif

 

 

Le tract d'appel complet en .pdf.

09/01/2015

Attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo, un acte révoltant et barbare contre la liberté d’expression

Je suis Charlie.jpg

L’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo porte atteinte à la République, à la démocratie et la liberté.

Douze morts : les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu, Tignous et Honoré, l'économiste Bernard Marris, la psychanalyste Elsa Cayat, le correcteur Mustapha Ourrad, le président-fondateur du festival du carnet de voyage à Clermont-Ferrand Michel Renaud, l'agent de maintenance Frédéric Boisseau, ainsi que les policiers Ahmed Merabet et Franck Brinsolaro.

République et socialisme apporte sa solidarité pleine et entière aux familles et aux proches des victimes.

Cet acte barbare endeuille notre pays et notre démocratie, il  ne doit pas être laissé sans réaction.

Quels qu’en soient les auteurs, c’est à la liberté d’expression et à la liberté de la presse qu’ils ont voulu s’en prendre.

Face à cet acte odieux, il faut une réponse de l’ensemble des Républicains et des démocrates, ce,  en  refusant  toutes  les  formes  d’instrumentalisations et de peurs.

Pour République et socialisme la réponse doit s’inscrire  dans le cadre laïque de la démocratie républicaine, c’est avant tout réaffirmer haut et fort nos valeurs, résister, ne  pas  céder et montrer que notre diversité et le droit d’expression doit sans cesse être renouvelé.

République et socialisme appelle tous ses militants et l’ensemble des citoyens à  participer aux divers  rassemblements qui  auront lieu partout en France.

11/12/2014

Communiqué : La France est et doit demeurer une République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Paris, le 9 décembre 2014

 

Communiqué

 

9 décembre 1905 - 9 décembre 2014

 

À l'occasion de la journée de la laïcité le 9 décembre, République et Socialisme souhaite réaffirmer les valeurs républicaines édictées par la loi du 9 décembre 1905.  République et Socialisme salue les actes symboliques fort qui se succèdent comme la plantation d’arbres de la laïcité, inspirée par les arbres de la liberté, en relation avec des municipalités sensibles aux questions laïques, sous l'impulsion et la mise en oeuvre de Guy Georges, ancien secrétaire général du Syndicat national des instituteurs que les élus républicains et socialistes n'ont eu de cesse de relayer et de porter ou encore la proposition de l'Observatoire de la Laïcité qui vient de faire du 9 décembre la journée nationale de la laïcité.

 

La laïcité est aujourd'hui en danger en France. Depuis 1989, des personnalités ont commencé à exiger une laïcité « ouverte » ou « positive », à expliquer qu'elle était une « exception française » et n'avait pas le statut de valeur universelle.

 

La laïcité n'a pas besoin d'adjectif pour exister, elle porte une vocation universelle, à mille lieues du fameux « choc des civilisations » qui se met en scène à l’échelle de nos quartiers comme à celle de la planète ; à mille lieues des intégrismes qui revendiquent un pouvoir soumis aux chefs religieux comme de la domination exercée sur les peuples par les marchés financiers. Aujourd'hui, elle n'est pas séparable du contexte social, politique et économique que vit la France."Le principe de laïcité ne peut être réduit à la relation entre l'Etat et les religions. En effet, l'idéologie néo-libérale tente aujourd'hui d'infiltrer tous les domaines de la société à la faveur de la crise de l'emploi et notamment l'école. Elle suscite ainsi le conditionnement "producteur-consommateur", au détriment de la formation des jeunes à l'esprit critique et à la raison humaniste, par la manipulation subtile des programmes et des matières enseignées.

 

En outre, en cette période où la sphère publique est attaquée de façon frontale, les grandes entreprises tout en diminuant les salaires viennent se substituer progressivement aux financements publics, particulièrement dans les domaines culturel et sportif, par le sponsoring triomphant et les fondations accentuant ainsi l'intégration de ces secteurs dans l'emprise de la sphère marchande.

 

"C'est pourquoi, en cette fin d'année du centenaire de la mort de Jean Jaurès, "République et Socialisme" invite l'ensemble de la Gauche et le Front de Gauche en particulier à poursuivre la lutte au nom des valeurs de la République : Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité."

 

Contact presse : Jean-Pierre Fourré 0633879842

Contact : webmaster@republiqueetsocialisme.fr

www.facebook.com/republique.socialisme

https://twitter.com/republicetsocia

République et Socialisme 44bis rue Philippe de Girard 75018 Paris

07/12/2014

Journée de la laïcité le 9 décembre : la France est et doit rester une République indivisible, laïque, démocratique et sociale !

Le 9 décembre est la journée de la laïcité. Aujourd'hui attaquée de toutes parts, la seule plantation d'un arbre, acte symbolique s'il en est, ne peut dispenser de lutter contre ces attaques portées contre elle.
République et Socialisme s'affirme résolument laïque et entend prendre part au combat laïque, y compris sur le plan démocratique.

Tract laïcité.png

 

Le tract au format .pdf.

03/12/2014

Textes fondamentaux de R&S

Les 22 et 23 novembre derniers s'est tenu le Conseil National d'Orientation de République et Socialisme. Ont été adoptés à cette occasion une nouvelle Déclaration de Principe et une nouvelle motion d'orientation, comportant une Motion d'Orientation Politique et une Motion Stratégique.

Ces textes constituent les fondamentaux sur lesquels nous appuyons notre engagement et notre action, ils témoignent de notre résolution à agir, à notre échelle et avec nos moyens, dans le contexte actuel, pour la République sociale.

 

Vous pouvez les consulter et les télécharger en .pdf sur le site national de République et Socialisme : Déclaration de Principes et Motion d'Orientation.

23/09/2014

Après la Fête de L'Huma

Comme chaque année, la Fête de L'Humanité a été l'occasion pour les militants et sympathisants de la gauche qui ne se résigne pas à l'ordre établi et à la victoire du libéralisme de se réunir et de manifester sa vivacité et sa détermination. Comme tous les ans depuis sa création, République et Socialisme y avait son stand. L'occasion pour celles et ceux d'entre nous qui ont pu venir d'assister et de prendre part à des débats riches et intéressants, de retrouver des camarades et amis de longue date, et de nous faire connaître.

Les deux conférences que nous avons organisées samedi et dimanche après-midi ont attiré respectivement une quinzaine et une dizaine de personnes, un succès certes modeste mais bien réel pour notre organisation.

 

Lucien Jallamion, Philippe Reig, Luc Schaffauser et Alexis Martinez au stand.jpgLucien Jallamion, Philippe Reig, Luc Schaffauseur et Jean-Noël Gramling au stand.jpg
Lucien Jallamion, Philippe Reig, Luc Schaffauseur, Alexis Martinez et Jean-Noël Gramling au stand de R&S le vendredi après-midi.

Intervention de Lucien Jallamion lors de l'inauguration du stand du Front de Gauche 2.jpgIntervention de Lucien Jallamion lors de l'inauguration du stand du Front de Gauche.jpg
Intervention de Lucien lors de l'inauguration du stand du Front de Gauche.

Jean-Noël Gramling et Alexis Martinez tractant.jpgLuc Schaffauseur, Alexis Martinez et Jean-Noël Gramling tractant devant le stand 2.jpg
Tractage devant le stand pour la conférence de Jean-Pierre Fourré du samedi, consacrée à l'actualité de Jaurès aujourd'hui.

Jean-Pierre Fourré au stand.jpg
À peine arrivé sur le stand, Jean-Pierre Fourré fidèle au poste.

Jean-Pierre Fourré, Alexis Martinez, Olivier Alonso et Jean-Noël Gramling au stand.jpg
Le stand de R&S.

Marinette Bache et Philippe Reig.jpg
Marinette Bache et Philippe Reig.

Conférence Jean-Pierre.JPG
Pendant la conférence de Jean-Pierre Fourré.

Conférence Luc 1.jpgConférence Luc 2.jpgConférence Luc 3.jpg
Pendant la conférence de Luc Schaffauser, consacrée à la question du mouvement social et de ses débouchés politiques.